LOIRE ATLANTIQUE
4, rue de l'aéronautique | 44344 Bouguenais cedex | Tél : 02 40 08 99 60 | E-mail : accueil@capeb44.fr
Accueil / Actualités / PROJET DE LOI SAPIN 2 : VICTOIRE ! L’UPA et la…
/ Je suis perdu !
10 juin 2016

PROJET DE LOI SAPIN 2 : VICTOIRE ! L’UPA et la CAPEB font plier Macron !

Jeudi 10, en séance à l’Assemblée nationale, Emmanuel Macron a proposé, lui-même, aux députés d'adopter un amendement supprimant l’alinéa 8 de l’article 43 de la loi Sapin II (=celui qui saucissonnait les activités de l'artisanat…) : une victoire de l'UPA et de la CAPEB !
ministres_loisapin2_capeb

Jeudi 10 juin, les députés ont adopté un amendement présenté par la présidente des affaires économiques supprimant l’alinéa 8 de l’article 43 de la loi Sapin II, à la demande d’Emmanuel Macron.

Les qualifications nécessaires à l’exercice d’un métier de l’artisanat ne seront donc pas remises en cause. L’UPA et la CAPEB se félicitent de la sagesse des Parlementaires de tous bords qui ont entendu le message porté par les 1.300.000 entreprises de l’artisanat et du commerce de proximité.

L’artisanat continuera à former des milliers de jeunes, à offrir des centaines de milliers d’emplois et à créer des centaines de milliers d’entreprises pérennes, tout en conservant un haut niveau d’exigence de qualifications.

Ne nous y trompons pas : c’est justement grâce à ce niveau d’exigence et à ce savoir-faire que nos métiers et nos productions nous sont enviés dans le monde entier.

Il s’agit désormais, comme le souhaite le gouvernement, de former le plus massivement possible des jeunes par la voie de l’apprentissage. Grâce à cette voie royale pour l’emploi, une partie de la jeunesse de notre pays sera en capacité d’acquérir des compétences professionnelles, et ainsi de s’insérer facilement dans la vie active.

Nous insistons aussi sur le fait que c’est uniquement la CAPEB et l’UPA qui ont obtenu cette victoire. Toute autre organisation qui voudrait s’arroger cette victoire ne serait pas honnête.

Les actions de lobbying, la trentaine d’amendements (qui représentent plus de 320 parlementaires) ont été déposés par l’UPA et personne d’autre.

Cela confirme, s’il était nécessaire, que seule la CAPEB au travers de l’UPA défend la spécificité des entreprises artisanales.

 

Pour voir la prise de parole d’Emmanuel Macron en scéance, cliquez ici (intervention vers la 18ème minute)