LOIRE ATLANTIQUE
4, rue de l'aéronautique | 44344 Bouguenais cedex | Tél : 02 40 08 99 60 | E-mail : accueil@capeb44.fr
Accueil / Actualités / Les victoires 2017, les chantiers 2018 : extrait…
/ Je suis perdu !
17 janvier 2018

Les victoires 2017, les chantiers 2018 : extrait des voeux du Président Liébus

Quelques extraits du discours de Patrick Liébus, Président de la CAPEB nationale, lors de la cérémonie des voeux CAPEB le 10 janvier.
p_liebus_president_ebc

Quelques mots sur les grands dossiers de l’année écoulée :

  • Les ordonnances visant à la réforme du Code du Travail

je tiens à saluer la méthode employée par le Gouvernement qui a laissé une large place à la concertation. Les dispositions relatives au dialogue social dans les TPE répondent en grande partie aux demandes que nous formulons avec l’U2P depuis plusieurs années.

  • la suppression du compte pénibilité : un vrai non-sens que la CAPEB n’a eu de cesse de dénoncer
  • la suppression du RSI

Nous n’étions pas demandeur, nous resterons bien évidemment avec l’U2P extrêmement vigilants sur la période transitoire des deux ans à venir afin que la spécificité des indépendants soit préservée au sein du régime général.

  • Les travailleurs détachés

On sait combien la CAPEB et les entreprises de notre secteur se sont mobilisées sur cette question. Comme Président d’EBC, organisation européenne qui représente nos entreprises à Bruxelles, j’ai eu l’occasion à maintes reprises d’intervenir dans les enceintes européennes pour faire entendre notre voix.
Cette concurrence déloyale est surtout le fait du non-respect des règles et dispositions existantes. D’où la nécessité de renforcer encore les contrôles.

  • L’interminable et mauvais feuilleton du CITE de la loi de finances

Nous avons évité le pire !
Certes nous sommes restés sur notre faim, car nous aurions trouvé cohérent que les dispositions concernant notamment les menuiseries et les chaudières puissent s’appliquer jusqu’à la fin 2018 et non pas jusqu’en juin prochain, pour enchaîner sur le dispositif de la future prime en 2019.

Les chantiers à venir ne manqueront pas pour l’année 2018

En terme de conjoncture pour 2018, nous considérons que l’année devrait être bien orientée à l’image de 2017 avec une perspective de 2,5 % de croissance en volume pour l’artisanat du Bâtiment.
Le contexte économique est globalement favorable, les taux d’intérêts restent attractifs, le nombre de transactions est historiquement important ainsi que les mises en chantiers et autorisations qui restent à un niveau élevé.

 

Dans ce contexte, le Gouvernement nous réserve un programme bien rempli :

  • Un premier texte de loi arrive dans quelques jours à l’Assemblée : « Pour un Etat au service d’une société de confiance » anciennement baptisé « droit à l’erreur ».
  • Autre réforme phare de l’année, celle de la formation professionnelle et de l’apprentissage
    Le mot d’ordre de la CAPEB pour cette réforme reste la simplification des dispositifs existants et la stabilisation des moyens financiers.
  • La réforme de l’assurance-chômage
    La CAPEB n’est pas demandeur de l’intégration des travailleurs indépendants dans le dispositif généralisé de l’assurance chômage.

La CAPEB refuse à ce que, à l’occasion de cette réforme, ne soit créé un « troisième statut », entre salarié et travailleur indépendant, ce qui serait totalement inacceptable pour notre organisation.

 

  • Le Plan de Rénovation énergétique des Bâtiments

Un point essentiel : la transformation du CITE en prime, avec la nécessité de prendre, de manière exhaustive, tous les travaux améliorant l’efficacité énergétique des bâtiments et notamment les menuiseries.

Je tiens également à rappeler, à l’heure où les métiers du Bâtiment sont amenés à évoluer pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux, qu’il est absolument indispensable de maintenir les programmes d’accompagnement des professionnels.

 

A l’aube de cette nouvelle année, je vous présente tous mes vœux de bonne santé, de bonheur personnel pour vous, vos proches, vos familles, et mes vœux de réussite dans vos projets professionnels.

Patrick Liébus
Président de la CAPEB